Depuis Venise, cap vers
la Croatie et ses mille trésors cachés

Vous souhaitez recevoir une
documentation gratuite

Venise - Venise
du 23 au 30 août 2016

Car aucun cliché ne rendra jamais l’ambiance de ses ruelles tortueuses, de ses placettes, de ses canaux et de ses églises, nous démarrerons notre voyage par 2 jours à Venise. Ainsi vous découvrirez ou redécouvrirez, la Sérénissime à la faculté unique de provoquer l’étonnement à chaque fois que nous la visitons.

Puis, nous naviguerons entre Venise et Dubrovnik pour explorer la plus belle partie de la Côte Croate. Nous tenterons de déceler la beauté mystérieuse des Bouches du Kotor, toujours fabuleuses et sauvages. Ainsi nous vivrons des moments de navigation inoubliables, seulement possible avec un yacht de croisière comme le Lyrial. Le spectacle qui se déroulera sous nos yeux lors de l’appareillage de Kotor, au coucher du soleil, est magique.

Nous visiterons les plus jolis ports de la Côte Dalmate. Dubrovnik et ses remparts bien sûr. Mais aussi Hvar, Saint-Tropez croate encore secret, et Rovinj d’où nous organiserons notre soirée d’au revoir, sur le pont. Nous admirerons l’un des plus beaux couchers de soleil, sur la Cathédrale de Rovinj, formidablement installés sur le pont Piscine du Lyrial, une coupe de champagne à la main.

Histoires, spectacles panoramiques, mystères, baignades, tous les plaisirs sont réunis pour cet itinéraire magique et mythique dont on ne se lasse jamais.

  • 23 août 2016
    Venise (Italie)
    Embarquement : 16:00
  • 24 août 2016
    Venise (Italie)
    Départ : 18:00
  • 25 août 2016
    Korčula (Croatie)
    Arrivée : 14:30 – Départ : 19:00
  • 26 août 2016
    Dubrovnik (Croatie)
    Arrivée : 7:00 – Départ : 0:00
  • 27 août 2016
    Kotor (Montenegro)
    Arrivée : 9:00 – Départ : 17:00
  • 28 août 2016
    Hvar (Croatie)
    Arrivée : 7:00 – Départ : 18:00
  • 29 août 2016
    Pula (Croatie)
    Arrivée : 8:00 – Départ : 12:00
  • 29 août 2016
    Rovinj (Croatie)
    Arrivée : 14:45 – Départ : 22:00
  • 30 août 2016
    Venise (Italie)
    Arrivée : 7:00
Programme pré/post acheminement
  • Venise

    Venise a cette faculté unique de provoquer l’étonnement à chaque fois que l’on y retourne. Aucun cliché ne rendra jamais l’ambiance de ses ruelles tortueuses, de ses placettes, de ses canaux et de ses églises.
    Venise, la Sérénissime, est une ville née de la mer et tournée vers la mer, qui de tout temps a su batailler pour préserver son indépendance. De ce glorieux passé, elle a gardé palais et vieilles demeures qui, aujourd’hui, sont autant de musées qui témoignent de sa superbe d’antan.
    Venise, c’est du charme presque à tous les coins de rue, un étrange mélange entre le déjà-vu et l’étonnement de la découverte, la carte postale et le demi-mot, un grand plongeon dans le Moyen Âge.

    Nous profiterons de cette longue escale pour vous faire connaître une Venise méconnue. Comme par exemple l’une des trois églises les plus remarquables de la ville à avoir été construite dans le style gothique italien : l’église de Santa Maria Gloriosa dei Frari Torcello.
    Ou encore Torcello, le « berceau » de la civilisation vénitienne. Grande puissance maritime et négociatrice pendant plusieurs siècles, cette île a joué un rôle vital dans la croissance de Venise, la capitale de la Vénétie. Avant que Venise ne prenne son envol, Torcello était la ville principale de l’archipel, son influence diminuant peu à peu avec le développement et la montée en puissance de sa voisine. Aujourd’hui, l’île est presque inhabitée. Les sites les plus remarquables de Torcello sont ses deux merveilleuses églises, qui rappellent à tous les visiteurs les splendeurs de son passé : la basilique monumentale de Santa Maria et Santa Fosca.

    Excursions optionnelles proposées :

    Soirée sérénade en gondole

    Les îles de Burano et Torcello en bateau

    Frari et San Rocco

  • Korčula

    Korčula est le résultat d’un savant mélange entre caractère slave et génie méditerranéen. Elle est une des grandes îles du littoral méridional de la Croatie, elle a conservé sa beauté naturelle, son charme sauvage et un trésor sorti intact des péripéties de l’histoire : la vieille ville de Korčula

    Bâtie sur une presqu’île, les rues de Korčula s’ordonnent autour de son artère principale selon un plan en « arêtes de poisson » dessiné au XIIIème siècle. Pour pallier au manque d’espace dans l’enceinte de la vieille ville, les places sont petites, les maisons étroites, les églises et les édifices publics construits en hauteur. Entièrement fortifiée au XVIème siècle ; ses remparts furent détruits au XIXème et seul un pan de mur subsiste face au port.

    Successivement grecque, romaine, slave, vénitienne, autrichienne, russe, française, elle est redevenue yougoslave en 1922.

    A l’intérieur de l’île, on trouve de beaux villages de caractère, des oliveraies, des vignobles délimités par un lacis de murets de pierre, des baies secrètes aux eaux transparentes, sans oublier de bonnes étapes gastronomiques, nées d’un récent développement du tourisme rural.

    Excursions optionnelles proposées :

    Visite de la ville

    Canoë-kayak et fonds marins

  • Dubrovnik

    Dubrovnik a pansé ses blessures. Autrefois incendiée, détruite par un tremblement de terre, puis bombardée en 1991-92 par les Yougoslaves, la vieille ville de Dubrovnik s’est à nouveau reconstruite… avec presque les mêmes dalles de calcaire polies par les ans, les mêmes redents de soutènement dans les façades et les mêmes remparts.

    Lors de cette escale vous aurez l’occasion de visiter le Monastère Franciscain édifié en 1360 avec son cloître de style roman. Juste à côté, vous pourrez voir la troisième plus vieille pharmacie du monde fondée en 1317. Celle-ci toujours en activité, propose encore des crèmes fabriquées selon les recettes ancestrales.

    Puis intégré dans les remparts Est de la ville, vous découvrirez le Monastère Dominicain, plus sobre que le précédent et son musée proposant une très belle collection de peintures de style renaissance.

    Non loin de là apparaît la Cathédrale de l’Assomption édifiée au XVIIIème siècle sur les ruines d’une église du XIIème siècle détruite par un tremblement de terre en 1667. Celle-ci peut surprendre par sa sobriété et la clarté de son intérieur mais toujours est-il que son trésor compte parmi les plus riches d’Europe, avec une collection unique de reliques en or et en argent.

    Vous flânerez en la Stradun, grande artère pavée, lieu préféré des touristes comme des habitants, unique par sa beauté et par l’abondance de son héritage culturel.

    Excursions optionnelles proposées :

    Ile de Lokrum et Vallée Konavle.

  • Kotor

    Ville du Sud-ouest du Monténégro, Kotor est entourée d’une impressionnante muraille de défense très bien préservée qui lui vaut d’être classée sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Entre 1420 et 1797, Kotor et ses environs dépendaient de Venise et cette influence vénitienne est tout particulièrement visible dans la structure et l’architecture de la ville. C’est à la suite du tremblement de terre d’avril 1979 que l’Unesco se décida à faire entrer la ville et le site au sein de sa liste des monuments et sites classés.

    La cité de Kotor fut surtout au Moyen-Age, un important centre politique et culturel d’où la richesse de son patrimoine.

    La ville se trouve adossée à un pic rocheux au fond des bouches de Kotor (Boka Kotorska) et en bord de mer Adriatique. Bien que la ville soit d’une superficie réduite, les murs d’enceinte, récemment restaurés, ont une longueur totale de 4,5 kilomètres, pour une hauteur de 15 mètres et jusqu’à 20 mètres de largeur. En effet, ces murailles s’élèvent jusqu’au bastion Saint-Jean, situé à une altitude de 280 mètres au-dessus de la ville et du niveau de la mer. La construction de ces remparts dura du IXème au XVIIIème siècle.

    Contrairement à ce qui est parfois dit, les bouches de Kotor ne sont pas le fjord le plus méridional d’Europe car les glaciers ne sont pas venus aussi bas. Elles ont pour origine un canyon rempli d’eau de mer. Aux deux extrémités des bouches, les montagnes de Lovcen et Orjen (1 894 m) constituent un spectacle naturel délimitant la ville et sa baie.

    Excursions optionnelles proposées :

    Mini tour du Monténégro

    Pevast et Notre Dame du Rocher

  • Hvar

    Des murailles et des forteresses dominant des toits de tuiles rouges, des façades de marbre style vénitien, des couvents sous les cyprès : l’arrivée en bateau à Hvar ressemble à un conte de fées.

    L’île de Hvar, longiligne et montagneuse, s’étire sur 300 km2 au large du continent croate. Port très puissant de l’Adriatique entre les XIIème et XVIIIème siècles, Hvar a développé un arsenal important et érigé des fortifications, témoins de cette apogée. Mais c’est avant tout ce mélange de couleurs entre les pentes vertes des montagnes, le bleu cobalt de la mer et les champs de lavande qui donne tout son charme à l’île.

    Cette charmante ville, située autour d’un petit port naturel, est l’une des stations balnéaires les plus prisées de Dalmatie.

    De nombreux monuments, dont la Cathédrale, l’ancien Arsenal et les palais nobiliaires témoignent d’une riche histoire influencée par l’art gothique et la Renaissance.

    Excursions optionnelles proposées :

    Tour de ville de Hvar

  • Pula

    Pula est une ville débordante de modernité et de vestiges. La vieille ville aux petites rues piétonnes est délicieuse. Vous tomberez sur des monuments romains à chaque carrefour.

    L’amphithéâtre romain, particulièrement bien conservé, est le monument emblématique de Pula. Construit sous le règne d’Auguste, agrandi sous celui de Vespasien, il figure parmi les six plus grands amphithéâtres romains encore debout. Bâti au flanc d’une colline dont il épouse le dénivelé, il jouit d’un point de vue superbe sur le port.

    Quant aux alentours, notamment les péninsules au sud, ils possèdent les plages parmi les plus belles d’Istrie.

    Excursions optionnelles proposées :

    Tour de ville de Pula, son amphithéâtre

  • Rovinj

    Rovinj est un petit bijou de l’Istrie et l’un des endroits les plus visités en Croatie. Les dominations successives font de la vieille ville un endroit magique. Les maisons témoignent de ces différents courants, du Moyen Âge au baroque.

    La vieille ville tient presque entière sur un îlot rocheux, relié au littoral au XIIIème siècle. Ses rues étroites sont entrecoupées de passages couverts et de voûtes ornées de fresques anciennes. Vous ne manquerez pas de constater que l’influence vénitienne et le riche héritage culturel sont omniprésents dans l’architecture de ses maisons hautes aux toits de briques rouges.

    Le point d’orgue de votre visite sera sans conteste l’Eglise de Sainte Euphémie, prestigieux trésor de Rovinj datant du VIIIème.

    La ville, entourée de 22 îlots, est l’une des plus charmantes d’Istrie, un centre culturel important mais aussi une station balnéaire réputée. De nombreux artistes, peintres et écrivains y sont installés et sa vieille ville est un ensemble harmonieux d’architecture urbaine des XVIIème et XVIIIème.

    La côte de Rovinj a été classée Patrimoine Naturel Protégé il y a quelques années, en raison de la diversité de ses fonds sous-marins et d’une flore et d’une faune très riches.

    Excursions optionnelles proposées :

    Porec, kayak et baignade dans le fjord

  • Venise

    Venise a cette faculté unique de provoquer l’étonnement à chaque fois que l’on y retourne. Aucun cliché ne rendra jamais l’ambiance de ses ruelles tortueuses, de ses placettes, de ses canaux et de ses églises.
    Venise, la Sérénissime, est une ville née de la mer et tournée vers la mer, qui de tout temps a su batailler pour préserver son indépendance. De ce glorieux passé, elle a gardé palais et vieilles demeures qui, aujourd’hui, sont autant de musées qui témoignent de sa superbe d’antan.
    Venise, c’est du charme presque à tous les coins de rue, un étrange mélange entre le déjà-vu et l’étonnement de la découverte, la carte postale et le demi-mot, un grand plongeon dans le Moyen Âge.

    Nous profiterons de cette longue escale pour vous faire connaître une Venise méconnue. Comme par exemple l’une des trois églises les plus remarquables de la ville à avoir été construite dans le style gothique italien : l’église de Santa Maria Gloriosa dei Frari Torcello.
    Ou encore Torcello, le « berceau » de la civilisation vénitienne. Grande puissance maritime et négociatrice pendant plusieurs siècles, cette île a joué un rôle vital dans la croissance de Venise, la capitale de la Vénétie. Avant que Venise ne prenne son envol, Torcello était la ville principale de l’archipel, son influence diminuant peu à peu avec le développement et la montée en puissance de sa voisine. Aujourd’hui, l’île est presque inhabitée. Les sites les plus remarquables de Torcello sont ses deux merveilleuses églises, qui rappellent à tous les visiteurs les splendeurs de son passé : la basilique monumentale de Santa Maria et Santa Fosca.