L’épopée Nordique,
4 pays mythiques et mystérieux

 

L’épopée Nordique,
4 pays mythiques et mystérieux

 

L’épopée Nordique,
4 pays mythiques et mystérieux

 

L’épopée Nordique,
4 pays mythiques et mystérieux

 

Vous souhaitez recevoir une
documentation gratuite

Stockholm - Reykjavik
du 23 juin au 3 juillet 2018

L’Épopée Nordique

Un voyage permettant d’appréhender les contrastes et les beautés du Grand Nord par la visite de 4 pays mythiques et mystérieux.

Nous appareillerons de Stockholm, la capitale suédoise, au plus agréable moment de l’année, le Midsommar, été si fugace qu’il est particulièrement fêté.

Puis la visite du Danemark, avant de partir vers des terres naturelles qui nous confrontent aux origines géologiques de la terre. Nous visiterons la Norvège par ses Fjords que nous pourrons, grâce à notre yacht intimiste, explorer de manière plus confidentielle, avec la Vallée d’Olden et le Glacier Briskdal.

Ensuite c’est l’inédit, les Iles Féroé, intactes et inexplorées avant d’aller effleurer le Cercle Polaire en Islande. Volcans, glaciers, champs de lave, composent des paysages sauvages qui évoquent le début ou la fin du monde.

  • 23 juin 2018
    Stockholm (Suède)
    Embarquement : 17:00 – Départ : 18:00
  • 24 juin 2018
    Voyage en mer
    Arrivée : 6:00 – Départ : 23:00
  • 25 juin 2018
    Copenhague (Danemark)
    Arrivée : 6:00 – Départ : 12:00
  • 26 juin 2018
    Stavanger (Norvège)
    Arrivée : 16:30 – Départ : 21:00
  • 27 juin 2018
    Bergen (Norvège)
    Arrivée : 6:30 – Départ : 17:30
  • 28 juin 2018
    Olden (Norvège)
    Arrivée : 7:30 – Départ : 12:00
  • 29 juin 2018
    Torshavn (Îles Féroé)
    Arrivée : 16:30 – Départ : 23:00
  • 30 juin 2018
    Voyage en mer (Norvège)
    Arrivée : 6:00 – Départ : 23:00
  • 1 juillet 2018
    Voyage en mer (Île de Surtsey)
    Arrivée : 6:00 – Départ : 12:00
  • 1 juillet 2018
    Heimaey (Islande)
    Arrivée : 12:00 – Départ : 19:00
  • 2 juillet 2018
    Reykjavik (Islande)
    Arrivée : 7:00
  • 3 juillet 2018
    Reykjavik (Islande)
    Départ : 9:30
Programme pré/post acheminement
  • Stockholm

    Construite sur quatorze îles, la capitale de la Suède se dresse majestueusement à l’intersection entre le lac Mälaren côté Ouest, et la mer Baltique à l’Est. Ses superbes bâtiments publics, ses palais, son riche patrimoine culturel et ses musées illustrent à merveille sept siècles d’histoire.

    Au bord de l’autoroute, un élan traverse la prairie, indi érent aux passagers du car entre l’aéroport et le centre-ville. Première vision étonnante, comme une introduction à cette Venise du Nord décontractée. Stockholm est une ville construite au fil de l’eau, enjambée par une cinquantaine de ponts.

    Nous aurons la chance d’appareiller de Stockholm pendant la période dite du Midsommar.

    L’été suédois est court. Il commence timidement en mai et explose en juin. Il n’a que peu de temps devant lui avant le retour des nuits froides de septembre et la mort de la végétation. À la Saint-Jean, l’été suédois est vert tendre, bourré de chlorophylle, et les nuits sont les plus claires de l’année. Dans le nord, le soleil ne se couche plus.

    Au moment du solstice d’été, les festivités de la Saint-Jean battent leur plein. On décore les maisons et les voitures.

  • Voyage en mer

    Voyage en mer de Suède jusqu’au Danemark.

  • Copenhague

    Rattachée à l’extrémité orientale de l’île de Seeland, à quelques kilomètres des côtes suédoises, Copenhague vous offrira toute la couleur des capitales scandinaves. Vous pourrez découvrir ses richesses grâce aux canaux qui sillonnent les quartiers historiques de Christiansborg et de Nyhavn. De nombreux palais vous donneront un aperçu de l’histoire danoise.

    À la pointe du design et de l’architecture contemporaine, des nouvelles technologies, Copenhague mixe tradition et modernité, originalité et simplicité, décontraction et e cacité. Bâtie sur deux îles, Copenhague est sillonnée de charmants canaux à découvrir en bateau-mouche ou à pied. On la visite, en flânant dans Strøget, l’artère piétonne du centre, vers Nyhavn, l’ancien port bordé de cafés, jusqu’à Christianshavn, surnommé la Petite Amsterdam. Entre les deux, palais, musées et jardins dessinent le visage régalien de la ville.

    Excursions optionnelles :
    • Tour de ville & croisière sur les canaux
    • Les hauts lieux de la royauté

  • Stavanger

    Stavanger est la quatrième ville de Norvège. C’est aussi la ville du pétrole. De nombreuses exploitations pétrolières s’y sont installées, d’où certains endroits un peu dé gurés, il faut l’avouer. Mais Stavanger n’a jamais subi d’incendie, contrairement à Bergen, et possède tout un ancien quartier plein de charme. La ville, à taille humaine, se parcourt facilement à pied.

    La vieille ville de Stavanger o re le quartier de maisons en bois le mieux préservé d’Europe, composé de plus de 170 maisons en bois blanc. Lors de votre promenade, vous pouvez vous arrêter pour visiter les nombreux musées de la ville, comme le Musée norvégien du pétrole, le musée des Beaux-Arts de Stavanger et le Musée norvégien de la conserve.

    Excursions optionnelles :
    • Héritage historique de Stavanger
    • Monastère d’Utstein et récital d’orgue • Marche nordique

  • Bergen

    Située au fond du Byfjord et dominée par les hauteurs environnantes, Bergen fut la capitale de la Norvège aux XIIe et XIIIe siècles et a gardé de très beaux monuments de l’époque où elle abritait la royauté. Flâner dans Bergen, c’est remonter le temps à la recherche de trésors cachés, classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Véritable musée à ciel ouvert, Bergen accueille de nombreux artistes : peintres, potiers, joailliers… Ne manquez pas la visite de son quartier ancien aux ruelles étroites, témoignage de la puissance de la Ligue hanséatique qui contrôlait le commerce d’Europe du Nord à la fin du Moyen Âge.

    Excursions optionnelles :
    • Randonnée au Mont Floien
    • Visite de Bryggen à pied

  • Olden

    Olden est un petit village tout près du glacier de Jostedal, le plus grand d’Europe continentale. Il a donné son nom au Parc National de Jostedalsbreen où se trouve le glacier de Briksdal. De là, dans un superbe paysage verdoyant, vous aurez une merveilleuse vue sur la langue de glace dont la fonte alimente plusieurs chutes d’eau

     

    La remontée de la vallée d’Olden est magnifique. Le torrent tumultueux qui descend du glacier s’élargit pour former trois lacs successifs encadrés de versants montagneux et boisés. On monte au glacier à pied ou en carriole (stolkjerre), tirée par un poney, ce qui permet d’admirer le paysage. Lorsque la piste s’arrête, un chemin étroit se faufile entre d’énormes rochers jusqu’au pied du glacier qui démarre 1 400 m plus haut. Dans ce décor intact, la masse énorme de cette glace aux reflets bleuâtres, entaillée de larges crevasses, est un spectacle inoubliable.

    Excursions optionnelles :
    • Le glacier de Briksdal
    • Panoramas du Nordfjord

  • Torshavn

    Torshavn, avec ses 20 000 habitants, joue à la grande ville. Outre ses hôtels et restaurants, qui étonnent sous ces latitudes, elle recèle quelques trésors: Le vieux quartier de Tinganes aux ruelles pavées, qui abrite toujours le Parlement aux dimensions impressionnantes, le Fort de Skansin, ou encore le marché aux poissons, typique et coloré, mais aux horaires improbables, au dire même des locaux («il a lieu quand les pêcheurs reviennent de la pêche»).

    Le parcours en ville est jalonné de jolies petites maisons. Sur l’ensemble de ces îles ventées au sol volcanique, les grands immeubles sont aussi rares que les arbres. Une ville paisible, tout en douceur.

  • Voyage en mer

    Voyage en mer de Norvège jusqu’aux côtes islandaises.

  • Voyage en mer

    Île de Surtsey

    Surtsey, située à environ 32 km au sud de la côte islandaise, est une nouvelle île volcanique créée par des éruptions qui ont eu lieu de 1963 à 1967. Protégée dès sa naissance, elle fournit aux scientifiques du monde entier un laboratoire naturel tout à fait remarquable. Libre de toute interférence humaine, Surtsey est une source unique et continue d’informations sur la colonisation d’une nouvelle terre par la vie végétale et animale. Depuis qu’ils ont commencé à observer l’île, en 1964, les chercheurs ont vu l’arrivée de graines transportées par les courants marins puis l’apparition de moisissures, de bactéries et de champignons. A suivi, en 1965, une première plante vasculaire, bientôt rejointe par d’autres. Dix espèces se sont établies pendant la première décennie. En 2004, on en dénombrait 60, avec 75 bryophytes, 71 lichens et 24 champignons. On a répertorié à ce jour 89 espèces d’oiseaux à Surtsey, dont 57 se reproduisent aussi ailleurs en Islande.

  • Heimaey

    Les îles Vestmann ont une beauté qui vaut vraiment le détour. C’est un archipel volcanique d’une quinzaine d’îles situé à une dizaine de kilomètres au sud de l’Islande. Ici encore mieux qu’ailleurs, on réalise à quel point l’Islande est une terre en cours de création. La géographie de cet archipel a été considérablement modifiée au cours des dernières décennies suite à deux éruptions volcaniques majeures. Heimaey, qui est la plus grande île avec 13 km2, est la seule à être habitée.

    Dans une atmosphère paisible, la population d’Heimaey vit grâce à la pêche et aux conserveries de poissons. Le village, charmant avec ses petites maisons colorées semble d’un autre temps.

    Cette escale vous donnera l’occasion de voir le volcan Eldfell (205m) qui, lors de son éruption en 1973, a déversé une énorme coulée de lave qui a augmenté la superficie de l’île d’environ 20%, en direction du Port.

    Excursions optionnelles :
    • Navigation autour de l’ile de Heimaey
    • Heimaey, Pompéi du Nord

  • Reykjavik

    Le centre de Reykjavik se trouve près du port. Le reste du pays n’est qu’un vaste désert. Dès la sortie de la capitale, on découvre une lande recouverte de mousse aux reflets dorés qui s’étale à perte de vue. Ce paysage étonnant, ponctué ici ou là de fermes isolées ou de cratères endormis, est un véritable paradis pour les photographes et les chasseurs d’images.

    Cette escale sera l’occasion de visites fabuleuses. Chacune placée sous le signe de la toute-puissance de la nature, comme celle au parc national Þingvellir (Thingvellir) qui a vu naître l’État islandais. Dès le Xe siècle, les diseurs de loi s’y retrouvaient. Le site, aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est le point de rencontre de deux plaques tectoniques, l’eurasienne, et la nord-américaine. Enjamber la faille qui sépare les deux continents est une expérience émouvante.

    Un peu plus loin, les chutes de Gullfoss, deux cascades de 32m de haut et 70m de large, donnent encore à voir la puissance de la nature. Mais la manifestation la plus surprenante se trouve à quelques kilomètres de là, il s’agit de Geysir, le geyser qui a donné son nom à tous les autres. Si Geysir est capricieux et peut s’assoupir, Strokkur juste à côté laisse à chaque fois les spectateurs médusés. Toutes les 5 à 10 minutes, l’eau bouillonne, forme une bulle qui éclate et d’un coup propulse dans les airs une gigantesque gerbe venue des entrailles de la terre.

    Profitez de votre dernier jour pour vous rendre au Blue Lagoon, situé sur la route de l’aéroport. Ces bassins naturels remplis d’une eau turquoise oscillant entre 38 et 44 °C sont plantés dans un décor de lave surnaturel. Visibles de loin, d’épais nuages de vapeur, donnent au site des airs de chaudron de sorcière. La silice contenue dans l’eau possède des propriétés exfoliantes et purifiantes, et certains n’hésitent pas à s’en faire un masque pour le visage. Faites comme eux et profitez de ce moment de détente avant de rentrer à la maison.

    Excursions optionnelles :
    • Paysages géothermiques & histoire viking • Aventure au cœur du glacier
    • Le Cercle d’Or