Depuis Dublin, cap vers
les rivages celtiques

Vous souhaitez recevoir une
documentation gratuite

Dublin - Dublin
du 9 au 17 mai 2016

Calme et Sauvage, la mer d’Irlande sera votre berceau, loin de l’agitation de l’Atlantique.

Vous embarquerez à Dublin, sur l’île d’émeraude, dont les massifs montagneux recouverts de forêts et creusés de vallées et de cirques recèlent des lacs argentés, est depuis des millénaires une terre d’élection pour l’homme.

En Écosse, parcourez des terres vastes et indomptées : abbayes et châteaux forts complètent un décor fascinant de montagnes abruptes, champs de bruyère, rivières et lacs mystérieux… Laissez-vous envoûter par l’atmosphère si particulière de ces côtes, entre mer puissante et petits villages de pêcheurs. Partez sur la trace d’une histoire riche et mouvementée, balisée par des symboles connus dans le monde entier, des kilts colorés au fameux whisky.

Au cœur de paysages aussi variés qu’enchanteurs, c’est tout naturellement que sont nés légendes et contes : les esprits et les personnages mythiques peuplent encore ce pays dont la variété naturelle n’a d’égale que la richesse culturelle, ancestrale et toujours vivante. Dolmens, temples et châteaux forment le décor d’un pays paradoxal, où les traditions restent vivantes au sein d’une nation jeune, dynamique et extrêmement chaleureuse.

« Mais nous entrâmes bientôt dans des eaux calmes, et c’était tout ce qui comptait. Le reste n’avait plus d’importance. Pas même le cotre de pêche avec un MacDuff gesticulant sur le pont. » Björn Larsson, Le Cercle celtique

  • 9 mai 2016
    Dublin (Irlande)
    Embarquement : 12:00 – Départ : 16:00
  • 10 mai 2016
    Liverpool (Royaume Uni)
    Arrivée : 7:00 – Départ : 23:00
  • 11 mai 2016
    Douglas (Île de Man)
    Arrivée : 12:00 – Départ : 19:00
  • 12 mai 2016
    Belfast (Irlande du Nord)
    Arrivée : 8:00 – Départ : 14:00
  • 13 mai 2016
    Iona (Ecosse)
    Arrivée : 7:00 – Départ : 15:00
  • 13 mai 2016
    Staffa Islands - Hébrides (Ecosse)
    Arrivée : 17:00 – Départ : 19:00
  • 14 mai 2016
    Killybegs (Irlande)
    Arrivée : 8:00 – Départ : 18:00
  • 15 septembre 2015
    Galway (Irlande)
    Arrivée : 8:00 – Départ : 18:00
  • 16 mai 2016
    Cobh - Cork (Irlande)
    Arrivée : 12:00 – Départ : 18:45
  • 17 mai 2016
    Dublin (Irlande)
    Arrivée : 8:00
Programme pré/post acheminement
  • Dublin

    Cette escale vous permettra de visiter le cœur de la capitale irlandaise et notamment le Bâtiment des Douanes datant de 1770, conçu par l’architecte James Gandon responsable des plans de certains des plus beaux édifices de Dublin. Le bâtiment se signale par son dôme de cuivre verdi…

    Plus loin, se dresse le mur incurvé à colonnade de la Banque d’Irlande, un bâtiment du XVIIIème qui, jusqu’à son abolition par l’Acte d’Union de 1800, abritait le Parlement d’Irlande. De l’autre côté, s’élève l’impressionnante porte d’entrée de Trinity College, l’université de Dublin, fondée en 1592 sous l’impulsion de la reine Elisabeth I, dès que vous aurez franchi sa porte, vous quitterez le brouhaha de la ville. Vous goûterez une ambiance calme et sereine, comme pour vous rappeler que vous pénétrez dans un haut lieu du savoir. Construite entre 1712 et 1732, la superbe bibliothèque contenait jusqu’à 200 000 anciens volumes. Le point culminant de la visite sera évidemment le célèbre Livre de Kells (Book of the Kells). Ce chef d’œuvre, réalisé vers l’an 800, est le fruit du talent des moines de Kells. Vous pourrez voir quelques-unes de ses 680 pages. Admirez les couleurs, les animaux et créatures imaginaires représentés, les motifs floraux… Les enluminures sont d’une richesse admirable.

    Vous aurez aussi l’occasion de visiter l’un des quartiers les plus pittoresques de la capitale : Temple Bar « Le quartier vivant de la capitale ». Une promenade dans ses rues pavées s’impose lors de toute visite de Dublin. Magasins trendy (à la mode), restaurants et pubs, galeries d’art, centres culturels, ateliers d’artistes se côtoient dans ce haut lieu de la vie culturelle irlandaise. Les nombreux pubs ne désemplissent pas avant une heure avancée de la nuit. Le Brazen Head, situé au 20 Bridge Street est réputé être le plus vieux pub de Dublin. On retrouve la trace d’un bar à cet emplacement dès 1613.

    Tapis Rouge est a votre disposition pour toute organisation de visites ou de réservation d’hôtel.

  • Liverpool

    Liverpool est une ville et une métropole de Merseyside, située le long de la côte orientale de l’estuaire de la Mersey.

    L’urbanisation et l’expansion de la ville furent largement favorisées par son statut de port d’importance majeure. Au XVIIIème, le commerce en provenance des Antilles, d’Irlande et d’Europe continentale ont contribué à son expansion économique.

    Liverpool était le port d’immatriculation du paquebot, RMS Titanic, et les mots Titanic – Liverpool étaient visibles sur la poupe du navire.

    Liverpool est également connu pour son riche patrimoine architectural et abrite de nombreux bâtiments qui sont parmi les plus beaux exemples de leurs styles respectifs à travers le monde. Plusieurs zones de la ville furent ainsi classées au Patrimoine Mondial par l’Unesco en 2004.

    Labellisée Capitale Mondiale de la Pop par le Livre Guinness des Records, les artistes originaires de Liverpool ont produit plus de disques que n’importe qui d’autre. La renommée des Beatles et d’autres groupes de l’époque et d’aujourd’hui contribuent encore à la popularité de la ville.

    Excursions optionnelles proposées :

    Ville fortifiée de Chester - Sur les pas des Beatles

  • Douglas

    Douglas est la capitale et la plus grande ville de l’Ile de Man avec une population de 29 000 habitants. Elle est située à l’embouchure de la Rivière Douglas et d’une baie de 3 km à l’Est de l’île.

    La légende raconte que son nom proviendrait du dieu celtique de la mer Manannan Mac Lir qui protégeait la terre des envahisseurs en l’enveloppant dans un manteau de brume.

    Douglas n’était qu’un petit village avant de s’agrandir rapidement grâce aux liens étroits tissés avec le port anglais de Liverpool au 18ème. La promotion de Douglas au rang de bastion social et économique de l’île s’est affirmée en 1869, lorsque la ville devint le siège de son gouvernement, le Tynwald, et donc sa capitale. La forte identité de l’Ile de Man est due en partie à son indépendance et autonomie. Elle possède le plus ancien parlement du monde toujours en activité depuis l’an 979.

    La ville de Castletown qui puise ses origines en 1090, est considérée la plus vieille ville des Iles Britanniques. Ses ruelles étroites et ses petites maisons de pêcheurs témoignent de son ancienneté. Le fabuleux Château Rushen est l’un des plus beaux exemples d’architecture médiévale des Iles Britanniques.

    Excursions optionnelles proposées :

    Ile du Man historique - La Grande roue de Laxey.

  • Belfast

    Belfast est une ville industrielle et élégante au passé riche et varié. Ses origines remontent à un ancien fort contrôlant le gué sur la rivière Lagan, qui traverse la ville. Construite avec l’argent provenant de l’essor industriel qu’elle connut au XIXème, de nombreux bâtiments de cette époque ornent encore la ville et témoignent de son passé prospère.C’est à Belfast qu’a été construit le Titanic, plus grand paquebot de croisière du monde de l’époque, par les chantiers navals entre 1909 et 1911. Belfast possède la plus grande cale sèche du monde et a joué un rôle clé dans la révolution industrielle.
    Belfast est la capitale d’Irlande du Nord en 1922. Pendant une grande partie de son histoire, la ville a été tiraillée par les divisions politiques entre républicains catholiques et unionistes protestants.Pas la peine de se ruer dans les musées d’histoire : à Belfast, les épisodes de la guerre civile se lisent sur les murs. Et les cicatrices mal refermées des Troubles attirent désormais les visiteurs. Avec pour attraction principale, ces « murals », fresques partisanes recouvrant les façades des maisons ou les murs qui séparent, encore aujourd’hui, protestants et catholiques.
  • Iona

    Iona, l’Ile sacrée d’Ecosse… un rocher sur l’océan… qui ne totalise que 6 km² de superficie.

    Berceau de la chrétienté, c’est ici que Saint Columba et ses 12 disciples établirent un monastère il y a 1 400 ans. Morceau de terre profondément ancré dans l’histoire et la religion, c’est un des lieux les plus vénérés d’Ecosse. L’abbaye d’Iona servit d’exemple lors de l’évangélisation du pays. Son monastère restauré où reposent les premiers rois d’Ecosse (VIIIème – XIème) et les seigneurs des îles des XIVème et XVème est un lieu de pèlerinage, tandis que le reste de l’île, propriété du National Trust for Scotland, séduit ornithologues, géologues et randonneurs.

    Tout sur Iona inspire le calme et la tranquillité. Les blocs de pierre qui jalonnent le paysage ajoutent une touche de gravité à ce paysage de carte postale.

    Lors de cette escale vous aurez la possibilité de visiter l’île de Mull, deuxième plus grande île des Hébrides intérieurs. Mull est située au large de la côte ouest écossaise, dans le comté d’Argyll où vous rejoindrez le Château de Duart. Construit au XIIIème pour le clan MacLean, c’est un exemple splendide d’un château écossais ancien qui se dresse sur un rocher à l’extrémité de la péninsule. Riche en histoires et en anecdotes, il abrite une très jolie collection de souvenirs de la famille MacLean.

    Excursions optionnelles proposées :

    Tour de Iona

    Ile de Mull

    Tissage traditionnel dans les Hébrides.

  • Staffa Islands - Hébrides (en navigation)

    Staffa est une île d’origine volcanique formée à partir d’éruptions survenues il y a des millions d’années. Staffa signifie « île des piliers » ou encore « grotte mélodieuse » en écossais en référence aux nombreuses falaises composées d’orgues basaltiques se jetant dans la mer et formant à certains endroits des grottes sous-marines. Elle mesure environ un kilomètre de long sur 500 mètres de large pour une circonférence de presque 3 kilomètres.

    Depuis des millions d’années, l’île est érodée par la pluie et les vagues qui ont dégagé de nombreuses criques et cavernes sous-marines comme la grotte de Fingal.

    Aujourd’hui, l’île est inhabitée mais attire les amoureux de paysages inédits qui viennent pour admirer les cavernes et les macareux.

    En 2005, l’île a été désignée comme la 8ème merveille naturelle du Royaume-Uni par les auditeurs de Radio Times.

    La grotte de Fingal et le relief basaltique de l’île ont inspiré deux passages de l’œuvre de Jules Verne, l’un dans Le Chancellor, l’autre dans Le Rayon vert. Le romancier avait visité cette île et disait : « Cette vaste caverne, avec ses ombres mystérieuses, ses chambres noires couvertes d’algues et ses merveilleux piliers en basalte, m’a vivement impressionné ».

  • Killybegs

    La région de Donegal, la plus au nord d’Irlande, s’étend tout au long de la côte Nord ouest du pays. Elle est réputée pour ses paysages sauvages, ses criques qui alternent avec de longues plages de sable blanc, ses zones montagneuses et ses vallées verdoyantes.

    La ville de Donegal se situe à l’embouchure de la rivière Eske, au fond de la Baie de Donegal, au pied des Monts Bluestack, et s’étend autour d’une place centrale, « The Diamond », d’où partent les rues principales qui comptent de nombreux commerces. Le nom gaëlique de la ville, Dún na nGall (Fort des étrangers), rappelle que la ville est probablement née d’une colonie viking.

    Lors de cette escale vous aurez la possibilité de visiter Glencolmcille, un village du Donegal, à l’extrême Nord de l’Irlande, où l’on parle encore le Gaélique, très attaché aux traditions, au folklore et à la culture irlandaise.

    La région est riche en témoignages archéologiques et au cœur d’une nature rude et sauvage, de nombreux dolmens font encore face aux éléments.

    Excursions optionnelles proposées :

    Campagne de Donégal et montagne de Bluestack

  • Galway

    Galway est la capitale de l’Irlande de l’ouest. Les rues et les bâtiments qui composent la vieille ville ne manquent pas d’intérêt mais sa renommée est surtout due à sa position stratégique au cœur du Gaeltacht (région où l’on parle majoritairement le gaëlique).
    La ville est surtout réputée pour être un « portail » vers le Connemara, « émeraude de l’Irlande ».
    Que vous exploriez la romantique Abbaye de Kylemore, admiriez le joli petit port de Leenane, où se trouve le fjord de Killary Harbour, dégustiez de délicieux fruits de mer dans un village de pêcheurs sur la côte, ou vous dirigiez vers les îles d’Aran, le point le plus à l’ouest de l’Europe, une expérience unique et authentique vous attend dans le Connemara.

    « Là -bas, au Connemara, on sait tout le prix du silence. On dit que la vie, c’est une folie et que la folie, ça se danse.
    On y voit encore des hommes d’ailleurs venus chercher le repos de l’âme et pour le cœur, un goût de meilleur ».*

    *Les lacs du Connemara, Paroles de Michel Sardou et Pierre Delanoe.

  • Cobh - Cork

    Ancrée dans 4 000 ans d’histoire, Cork, ville d’eau entre mer et rivière, offre à ses visiteurs une richesse de culture et de traditions bien particulière. Son cœur historique est une île au milieu de l’estuaire de la Lee. Aujourd’hui, Cork représente la capitale  commerciale et commerçante du Sud de l’Irlande mais c’est aussi une ville universitaire et artistique au caractère unique.

    Cette escale vous donnera la possibilité de prendre la direction de Blarney. Le pittoresque village est célèbre pour son château construit aux alentours de 1446, l’un des plus anciens d’Irlande. Le Château de Blarney a été construit par l’un des plus grands chefs de l’Irlande, Cormac Mac Carthy. Le château actuel est le troisième construit sur ce même site.

    De nombreuses légendes entourent les lieux, dont la plus célèbre est celle de la « Pierre d’Eloquence» : une pierre magique ramenée des croisades et qui offre le don de l’éloquence à celui qui l’embrasse.

    Kinsale est considéré comme le plus beau village d’Irlande. Ce petit port, abrité au fond de l’estuaire du Bandon, ne manque pas de charme, avec ses petites ruelles sinueuses dévalant vers les quais et ses alignements de maisons colorées.

    C’est également à Cork que se trouve la distillerie du fameux whisky Irlandais Old Jameson.

    Excursions optionnelles proposées :

    Château de Blarney et distillerie Old Jameson

  • Dublin

    Cette escale vous permettra de visiter le cœur de la capitale irlandaise et notamment le Bâtiment des Douanes datant de 1770, conçu par l’architecte James Gandon responsable des plans de certains des plus beaux édifices de Dublin. Le bâtiment se signale par son dôme de cuivre verdi…

    Plus loin, se dresse le mur incurvé à colonnade de la Banque d’Irlande, un bâtiment du XVIIIème qui, jusqu’à son abolition par l’Acte d’Union de 1800, abritait le Parlement d’Irlande. De l’autre côté, s’élève l’impressionnante porte d’entrée de Trinity College, l’université de Dublin, fondée en 1592 sous l’impulsion de la reine Elisabeth I, dès que vous aurez franchi sa porte, vous quitterez le brouhaha de la ville. Vous goûterez une ambiance calme et sereine, comme pour vous rappeler que vous pénétrez dans un haut lieu du savoir. Construite entre 1712 et 1732, la superbe bibliothèque contenait jusqu’à 200 000 anciens volumes. Le point culminant de la visite sera évidemment le célèbre Livre de Kells (Book of the Kells). Ce chef d’œuvre, réalisé vers l’an 800, est le fruit du talent des moines de Kells. Vous pourrez voir quelques-unes de ses 680 pages. Admirez les couleurs, les animaux et créatures imaginaires représentés, les motifs floraux… Les enluminures sont d’une richesse admirable.

    Vous aurez aussi l’occasion de visiter l’un des quartiers les plus pittoresques de la capitale : Temple Bar « Le quartier vivant de la capitale ». Une promenade dans ses rues pavées s’impose lors de toute visite de Dublin. Magasins trendy (à la mode), restaurants et pubs, galeries d’art, centres culturels, ateliers d’artistes se côtoient dans ce haut lieu de la vie culturelle irlandaise. Les nombreux pubs ne désemplissent pas avant une heure avancée de la nuit. Le Brazen Head, situé au 20 Bridge Street est réputé être le plus vieux pub de Dublin. On retrouve la trace d’un bar à cet emplacement dès 1613.